AG de l'AMNDVDEN à St. Bonnet de Mure.

3 oct. 2018

Nos anciens collègues, Jean-Paul Laffite (vétéran du BPM* 703 de Mururoa - Polynésie Française) et Dominique Drapier, ont su répondre présents à l'appel du président de notre amicale (courant août dernier) pour participer à l'assemblée générale de l'AMNDVDEN (Association du Mémorial National des Vétérans des Essais Nucléaires) qui s'est déroulée le samedi 15 septembre à la salle de la Charpenterie de Saint Bonnet de Mure (69).

En début de matinée, après l'accueil des membres de l'AMNDVDEN, des présidents d'associations d'anciens combattants ainsi que des autorités civiles et militaires, le maire de la ville, Jean-Pierre Jourdain, a prononcé le mot de bienvenue à l'assemblée dans sa ville et a présenté les atouts touristiques de la commune. Le Président de l'AMNDVDEN, Roland Picaud a présenté le rapport moral, ensuite les nouveaux statuts ainsi que le règlement intérieur. Le trésorier a présenté le bilan financier. Une dizaine de point généraux ont été abordés et la clôture de l'AG a eu lieu vers 11h30 afin que se mette en place le défilé en direction du mémorial situé dans le parc du Château de la mairie. Après les allocutions de Roland Picaud, du maire et du préfet, un dépôt de gerbes a eu lieu. Le vin d'honneur a rassemblé les participants et nos deux représentants de l'amicale des anciens de la Poste aux armées, Jean-Paul Laffite et Dominique Drapier, ont participé au banquet qui a suivi. Ils ont notamment partagé la table de la famille de notre sociétaire (adhérent à l'AAPAA) et vétéran des essais nucléaires au Sahara, Alain Chambon, et gageons que les discussions sont allées bon train...

* Bureau Postal Militaire.

A Sens, PM, le 3 octobre 2018.



Inauguration du mémorial de l’AMNDVDEN

"Samedi 16 septembre 2017 à Saint-Bonnet-de-Mure a eu lieu l’inauguration du mémorial érigé en l’honneur des vétérans du nucléaire. L’amicale des anciens de la poste aux armées (AAPAA) était représentée par Dominique Drapier qui réside dans la région à Courzieu... Lire la suite

Que sont-ils devenus ? Alain CHAMBON

"En raccourci de son parcours sous les drapeaux, à 20 ans, il part le premier septembre 1962 effectuer son service militaire au 4° régiment de Génie à Grenoble et pendant ses classes il sera promu caporal. Le 2 janvier 1963 c'est le débarquement en Algérie avec pour affectation ... Lire la suite

Remise de la Croix du Combattant

2 oct. 2018


C'était hier, premier octobre 2018, qu'a eu lieu à la préfecture des Pyrénées orientales (66) la remise des médailles "Croix du Combattant" à l'initiative de Mme Laurence Aresu-Bertin, directrice départementale de l'ONAC-VG et en présence de M. Philippe Chopin, préfet. Egalement le LCL Christophe Correa, DMD 66, un sénateur et les représentants du monde Combattant avaient été convié pour ajouter une touche solennelle à cette remise officielle. 

Notre sociétaire de l'amicale des anciens de la Poste aux armées (AAPAA), Bernard Mazana, faisait partie des récipiendaires et il nous a confié avoir été fortement ému de cette reconnaissance pourtant postérieur à ses états de service Il remercie le CA de l'amicale de l'AAPAA qui l'a aidé tout au long de sa démarche administrative et il se félicite de la rapidité de l'aboutissement, à peine plus de six mois entre la demande initiale et cette remise en présence des représentants de toutes les autorités du département.

A Sens, PM, le 2 octobre 2018.

Demander la carte du combattant

"La retraite du combattant est accordée à tout titulaire de la carte du combattant. Le droit est ouvert à l'âge de 65 ans, ou à partir de l’âge de 60 ans si une des conditions suivantes est remplie : ... Lire la suite

Journée nationale 2018 des Chasseurs alpins

1 oct. 2018

Journée nationale des Chasseurs alpins

Vendredi 14 et samedi 15 septembre 2018, journées nationales des Chasseurs alpins (Sidi Brahim nationale et journées bleu-jonquille) entre les Invalides et le Château de Vincennes. Cette année représente la commémoration du 173ème anniversaire du combat de Sidi-Brahim ; également la passation du drapeau des chasseurs du 16ème BC au 27ème BCA.

Vendredi à 16 heures, à l’Institut National des Invalides, hommage aux chasseurs et pensionnaires Chasseurs des Invalides. Prestation d’une aubade par la fanfare du 27e BCA, suivie à 18h30 par la participation au ravivage de la flamme sous l’Arc de triomphe.

Samedi, à 8H00, au château de Vincennes, eu lieu un office religieux, dans la crypte du Tombeau des Braves, à la mémoire des disparus. A l’issue de l’office, réunion des présidents régionaux, d’amicales, amicalistes et porte-fanions à la salle Costa de Beauregard.

A 11H00, cérémonie et dépôt de gerbes au monument aux Morts vincennois. Ensuite l’assistance a pris un repas au mess de la caserne du Fort neuf.

13h45 : Accueil des autorités au château de Vincennes, au pavillon de la Reine. A 14h00, une fois la mise en place terminée pour les unités régimentaires et les Fanions, débute la cérémonie officielle comprenant la passation du Drapeau des Chasseurs. Un défilé des troupes s’est déroulé sous un magnifique soleil d’automne suivi par les fanions des amicales portés par les anciens.

En fin d’après-midi, après les honneurs au Drapeau et aux Fanions, discours de l’autorité présidant la cérémonie, le général de corps d’armée, Bruno Le Ray, Gouverneur de Paris et du président de la FNAC, René Watrin. Un pot rafraîchissant à permis d’échanger entre les différentes générations de chasseurs et de retrouver quelques connaissances. 

Présent  en tant que président de la Sidi Brahim du sénonais (89), je n'oublie pas que l'an dernier â  pareille époque, c'est en compagnie de Georges Malaisé, que j'avais participé  à  ces manifestations. Il était membre et secrétaire-trésorier de la Sidi Brahim de Haute-Meurthe (88). Beaucoup d'émotions qui s'associent à notre regretté ami.

A Sens, PM, le 01 octobre 2018.

La difficile naissance des transmissions militaires françaises (1793-1871) par Jean-Claude Bastian

28 sept. 2018



La Fédération Nationale des Associations de personnel de La Poste et d'Orange pour la Recherche Historique (FNARH) produit un livre sur les balbutiements des transmissions militaires françaises de 1793 à 1871, de Claude Chappe, inventeur du télégraphe à Adolphe Niel, sapeur du Génie, ancien ministre de la Guerre, qui va doter l'Armée de moyens de transmissions fiables et ainsi donner naissance à l'Arme des transmissions militaires. 
Un livre captivant qui explique une réforme importante d'un moyen moderne et indispensable. 
Lors de chaque OPEX, les postiers militaires que nous étions, avons utilisés, bien plus tard, les services des Transmissions pour envoyer nos états comptables et autre commandes de timbres-poste ou de matériels, certains bureaux postaux militaires étant même équipés d'un équipement Sagem et formés pour recevoir et transmettre directement les messages officiels et privés.

A Sens,  PM, le 28/09/2018.

14 septembre 2018, l'UNATRANS en AG.

24 sept. 2018

AG de l’UNATRANS à l’Ecole militaire.
Ayant répondu à l’invitation du GDI Yves-Tristan Boissan, Président de l’UNATRANS, afin d’assister à ses assemblées, générale et extraordinaire, se tenant le vendredi 14 septembre à l’Ecole militaire, le Président de l’amicale des anciens de la poste militaire, Patrice Mournetas, à répondu favorablement et il a participé à cette journée qui a débuté à 09 heures par un rassemblement à la stèle Ferrié au champ-de-Mars. L’UNATRANS y a dévoilé une plaque commémorative célébrant le 150ème anniversaire de la naissance du général Ferrié et a ensuite procédé à un dépôt de gerbe.

de gauche à droite : Jean-Claude Bastian, Alain Gibert, GDI
Yves-Tristan Boissan, Marc Nunge et Patrice Mournetas
L’assistance s’est ensuite déplacée à l’amphithéâtre de Bourcet pour la première partie de la journée, l’assemblé générale ordinaire. Les représentants de la FNARH étaient également présent (Cf. photo de groupe). Vers midi un déjeuner a été servi à la Rotonde Gabriel du mess.
Moment fort intéressant en début d’après-midi, en exclusivité, nous avons assisté à la projection d’un documentaire « La source K » dévoilant le courage de quelques transmetteurs ayant réussi à capter les liaisons téléphoniques allemandes durant la seconde guerre mondiale sur le câble Paris-Strasbourg-Berlin. Ce documentaire réalisé grâce à l’AGEAT (Association de la guerre électronique de l’Armée de terre) nous a été présenté en accord avec le producteur ; ce dernier présent parmi nous, a répondu aux diverses questions. Ce documentaire sera diffusé sur France 5 le 23 septembre vers 22h40 (à vérifier).
Ensuite, au cours de l’assemblée extraordinaire, le président de l’UNATRANS, a expliqué les nécessaires obligations d’évolutions de l’association et les discussions ont porté sur une nouvelle dénomination, ainsi que la modification du logo actuel. Egalement les statuts devront être revus et amendés afin de tenir compte des changements qu’impose la société.
Une journée bien remplie, fort intéressante, car les soucis que rencontre l’UNATRANS dans ses structures, ressemblent aux préoccupations de quasi toutes les associations avec le vieillissement de ses membres sans voir arriver les nouvelles générations, le manque de volontaires pour occuper des fonctions et pourtant il faut assumer le « bon » fonctionnement, relancer la dynamique et intéresser le plus grand nombre par des projets porteurs sur l’institution.
La veille, avait eu lieu à l’Ecole militaire le colloque « 150 ans de transmissions militaires » sous l’égide du Président de l’UNATRANS.
A lire le livre publié par l’UNATRANS, de Jean Poncin « La Tour Eiffel dans la Grande guerre », souvenir d’un sapeur-télégraphiste, qui est un témoignage unique sur le rôle militaire  de la Tour Eiffel durant la guerre 1914/18.
A Sens, PM, le 23/09/18.