14 septembre 2018, l'UNATRANS en AG.

AG de l’UNATRANS à l’Ecole militaire.
Ayant répondu à l’invitation du GDI Yves-Tristan Boissan, Président de l’UNATRANS, afin d’assister à ses assemblées, générale et extraordinaire, se tenant le vendredi 14 septembre à l’Ecole militaire, le Président de l’amicale des anciens de la poste militaire, Patrice Mournetas, à répondu favorablement et il a participé à cette journée qui a débuté à 09 heures par un rassemblement à la stèle Ferrié au champ-de-Mars. L’UNATRANS y a dévoilé une plaque commémorative célébrant le 150ème anniversaire de la naissance du général Ferrié et a ensuite procédé à un dépôt de gerbe.

de gauche à droite : Jean-Claude Bastian, Alain Gibert, GDI
Yves-Tristan Boissan, Marc Nunge et Patrice Mournetas
L’assistance s’est ensuite déplacée à l’amphithéâtre de Bourcet pour la première partie de la journée, l’assemblé générale ordinaire. Les représentants de la FNARH étaient également présent (Cf. photo de groupe). Vers midi un déjeuner a été servi à la Rotonde Gabriel du mess.
Moment fort intéressant en début d’après-midi, en exclusivité, nous avons assisté à la projection d’un documentaire « La source K » dévoilant le courage de quelques transmetteurs ayant réussi à capter les liaisons téléphoniques allemandes durant la seconde guerre mondiale sur le câble Paris-Strasbourg-Berlin. Ce documentaire réalisé grâce à l’AGEAT (Association de la guerre électronique de l’Armée de terre) nous a été présenté en accord avec le producteur ; ce dernier présent parmi nous, a répondu aux diverses questions. Ce documentaire sera diffusé sur France 5 le 23 septembre vers 22h40 (à vérifier).
Ensuite, au cours de l’assemblée extraordinaire, le président de l’UNATRANS, a expliqué les nécessaires obligations d’évolutions de l’association et les discussions ont porté sur une nouvelle dénomination, ainsi que la modification du logo actuel. Egalement les statuts devront être revus et amendés afin de tenir compte des changements qu’impose la société.
Une journée bien remplie, fort intéressante, car les soucis que rencontre l’UNATRANS dans ses structures, ressemblent aux préoccupations de quasi toutes les associations avec le vieillissement de ses membres sans voir arriver les nouvelles générations, le manque de volontaires pour occuper des fonctions et pourtant il faut assumer le « bon » fonctionnement, relancer la dynamique et intéresser le plus grand nombre par des projets porteurs sur l’institution.
La veille, avait eu lieu à l’Ecole militaire le colloque « 150 ans de transmissions militaires » sous l’égide du Président de l’UNATRANS.
A lire le livre publié par l’UNATRANS, de Jean Poncin « La Tour Eiffel dans la Grande guerre », souvenir d’un sapeur-télégraphiste, qui est un témoignage unique sur le rôle militaire  de la Tour Eiffel durant la guerre 1914/18.
A Sens, PM, le 23/09/18.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

AAPAA, assemblée générale statutaire
du 25 novembre 2017

Que sont-ils devenus ? Jacques DUPLAT.

Réunion du CA le 17 juin 2017