21° colloque historique de la FNARH à Métabief.

La FNARH (Fédération Nationale des Associations de personnel de La Poste et d'Orange pour la Recherche Historique) a tenu son 21ème colloque historique à Métabief dans le Haut-Doubs les 17, 18 et 19 mai dernier autour de deux thèmes : "Evolution des structures aux PTT" et "communiquer en temps de guerre". Ce colloque a été organisé en partenariat avec l'UNATRANS (Union Nationale des TRANSmissions).

Légende de la première photo du diaporama : De gauche à droite, Claude Pérardel, Président d’honneur de la FNARH, Alain Gibert, Président de la FNARH, Général Yves-Tristan Boissan, Président de l'UNATRANS, Patrice Mournetas, Président de l'amicale de la Poste aux armées) et Claude Maille, Président de "De Fil en Fibre".

L'amicale de la Poste aux armées invitée dans le cadre de la convention d'amitié et de partenariat était représentée par son Président, Patrice Mournetas. Ces journées furent l'occasion de belles rencontres de personnes exerçant ou ayant exercé à la tête de services plus ou moins connus du grand public et dont l'activité revêtait une certaine importance dans les structures des PTT, maintenant le groupe La Poste, Orange, etc. Je pense notamment à la direction des câbles sous-marins des P & T et l'aventure que fût la pose des premiers câbles télégraphiques transatlantiques et de l'armement des navires câblier (les premiers étaient des navires convertis en câblier avant que ne soit construit l' "Emile Baudot", premier navire construit comme un véritable câblier, actif de 1917 à 1962).

Le déroulement de ces journées bien remplies fût studieux. Jeudi matin, 18 mai à 9h50, Pierre Arcangéli aborda "le service universel des télécommunications". Ensuite Claude Pérardel traita de l'évolution de l'organisation territoriale des télécoms de 1945 à 1995". Il s'en suivit une présentation de "l'évolution des structures" préparé par Thérèse François. La matinée s'est achevée par la présentation de "l'amplitude des circuits basse-fréquence". Le déjeuner a été ensuite pris en commun avant de reprendre l'après-midi le cours du colloque, à savoir : 14h, "Facteur-guichetier, une innovation" par André Brangeon. 14h30, "La création et la fin des groupements postaux sous l'aventure de celui du Velay, puis du Velay-Haut-Allier en Haute-Loire" par Alain André Gibert. 15h, "La télégraphie optique et aérienne du Mont Valérien, (1792-1852)", 15h30, "La mission secrète du navire-câblier Dacia en Atlantique (1915-1916)". Après une pause de 30 minutes, reprise à 16h30 : "La naissance de la télégraphie électrique militaire française de la guerre de Crimée à la guerre franco-allemande (1854-1871)". 17h, "Les mémoires de Savador" par Gérard Fouchard. 17h30, "J'ai failli débarquer à Suez en 1956 avec la section ''Chiffre'' de l'armée de terre" par Claude Pérardel.
Après le dîner, un documentaire très intéressant sur la flore et la faune régionale a clôturé cette première journée.
Le vendredi 19 mai, reprise du programme : 9h15, "Le poste de télégraphie optique militaire du fort du Sapey en Maurienne (73)" par François Charpin. 9h45, "Les télégraphistes et les téléphonistes sur les zones de combats durant la première guerre mondiale" présenté par Nelly Genter. 10h15, "Les trappes et les chambres et florilège" par Jean-Pierre Volatron. 11h, "La télégraphie optique militaire dans le Queyras" par François Charpin.
L'après-midi a été consacré à la découverte des environs de Matabief et afin de mieux digérer le repas, par la visite de la distillerie "Les fils d'Emile Pernot" (rien à voir avec la boisson marseillaise) située à la Cluze et Mijoux. Ensuite direction le Fort Saint-Antoine visiter les caves d'affinage du comté Marcel Petite et surtout déguster ce fromage délicieux. En début de soirée, soleil couchant, des Hôpitaux Neufs, excursion à bord du train touristique et de la voitures restaurant du Coni'fer, authentique wagon-restaurant de l'Orient-Express. Une soirée magique et merveilleuse.
Voici en quelques lignes de biens agréables moments passés en compagnie de membres éminents chers à l'institution de nos origines, de notre passé récent et pour certains du présent !
Patrice Mournetas. A Sens, le 09 juin 2017.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

AAPAA, assemblée générale statutaire
du 25 novembre 2017

Que sont-ils devenus ? Jacques DUPLAT.

Réunion du CA le 17 juin 2017