Articles

Affichage des articles du janvier, 2017

Reuilly, fondation d'un nouveau quartier.

Image
Les fondations du nouveau quartier parisien prennent place sur l’îlot de Reuilly. Plus rien ne subsiste de "notre cher" centre de tri des armées, du moins en surface. Il semblerait que les structures en sous-sol aient été conservées car la rampe d’accès n'a pas été démolie. Ouf, seule la caverne du Père Noêl de la Poste aux armées a été sauvée de la destruction (preuve qu'il existe (lol). Il est sûr qu'après les travaux de démolition qui se sont déroulés au cours de l'année dernière et l'évacuation de la masse des déchets, le chantier a repris comme en témoignent sur les photos les creusements de sol en profondeur avec coulage de béton. Le programme des travaux semble respecter les délais et maintenant en quelques mois le site va prendre une toute autre allure. Seuls les trois grands bâtiments qui encadraient la cour d'honneur subsistent, majestueux et témoins d'un passé révolu que nous avons bien connu. En ce samedi après-midi, ayant  quitté la B…

L'ANT-TRN relaye
la chronologie des OPEX depuis 1981

Du Tchad à la Syrie : les interventions extérieures de l'armée française depuis 1981 mis à jour le 5 01 2017 La France est intervenue militairement à près de quarante reprises sur le sol africain dans les cinquante dernières années et une vingtaine de fois entre 1981 et 1995 sous les deux septennats de François Mitterrand. Certaines de ces opérations n'ont duré que quelques jours, d'autres ont donné lieu à des déploiements beaucoup plus longs (opérations Manta et Epervier au Tchad, par exemple). Souvent contestées par les oppositions politiques sur place ou en France, ces interventions sont justifiées par les pouvoirs publics au nom de la protection des populations civiles et de l'application d'accords bilatéraux de défense ou de coopération militaire. La plupart de ces accords ont été signés peu après les indépendances des années 1960, mais d'autres l'ont été ultérieurement (accord de coopération militaire technique avec le Mali et la Guinée en 1985, la Ma…

L'ANT-TRN informe sur le CYBERCOM.

"Le 12 décembre, lors de la visite du centre DGA Maîtrise de l'information à Bruz (Ile-et-Vilaine) et de l'inauguration du Pôle d'Excellence Cyber, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait annoncé la création d'un « commandement Cyber » (CYBERCOM) qui, avec 2.600 personnels, renforcés par les 4.400 réservistes de cyberdéfense, aura « autorité sur toutes les unités opérationnelles spécialisées dans la cyberdéfense du ministère, appartenant à toutes les armées, directions et services. » Aussi, le ministère de la Défense a lancé un plan « ambitieux » visant à recruter des « combattants numériques » d'ici 2019, afin de « soutenir les missions de renseignement, de protection, de défense et d'action dans le cyberespace. » D'où son appel à candidatur es, qui, diffusé via son site Internet, s'adresse autant aux personnels militaires que civils. Le spectre des missions confiées à ces « combattants numériques » est large. Il est question d'an…

Les oblitérations
et les secteurs postaux de Polynésie française.

Image
Voici ci-après un mail reçu d'un passionné des empreintes postales militaires ainsi que des secteurs postaux utilisés du temps de la Poste aux armées, comme l'on connu la plupart de nos sociétaires. L'amicale des anciens de la Poste aux armées ne possédant pas d'archives de ce type et ignorant quelle institutions ou autres musées auraient pu être destinataires de ce genre de dossier, il est fait appel à la mémoire individuelle et collective afin de pouvoir renseigner utilement M. Bassompierre, qui d'ailleurs a émis le souhait de nous rejoindre en tant que sympathisant. Ceux qui pourraient fournir des informations sont priés de le faire par le biais de l'adresse mail de l'AAPAA : amicalepaa.pi@laposte.net Merci de votre attention et surtout de vos bons souvenirs !!
Mail envoyé le : Mercredi 11 Janvier 2017 19:34:07
Objet: PAA en Polynésie Française
Bonsoir M. le Président,
   je reviens vers vous suite à notre conversation téléphonique. Avec un ami collectionne…

L'ANT-TRN, le journal.

Image

Que sont-ils devenus ? Louis TAILLEFERT.

Image
Membre de l’amicale de la Poste aux armées parmi les premiers sociétaires, Louis Taillefert fait partie de nos anciens collègues au parcours des plus capé ! Entre La Poste (dite civile) et son détachement à la Poste aux armées, il aura connu bien des affectations et des fonctions, toujours avec plus de responsabilités. Un profil énergique et une carrière professionnelle très variée comme en témoigne ci-après les dates principales de ce qui ressemble à un palmarès des plus atypiques : 1956, juillet : Concours d'agent d’exploitation (AEX), affectation à St. Dizier (52) en brigade départementale. 1957, décembre : Mutation pour le bureau de poste de Reims Pal. 1958, 1er mars : Appel sous les drapeaux pour effectuer le service militaire. 1958, 4 mai : C.I.T.160 de Béni Messous (Algérie). 1958, juin : Affectation au Bureau Postal Militaire (BPM) 607 Blida. 1959, 1er janvier : Nomination au grade de brigadier. 1960, 1er janvier : Passage au grade de brigadier-chef. 1960, 31 mai : Fin du …

L'ANT-TRN communique

Destinataires : Mesdames et Messieurs les présidents de groupements. Infos de la Fédération Maginot
Mesdames, Messieurs, Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint la note n° 1791 concernant : - La revalorisation de la retraite du combattant - Le transfert d'un EHPAD de l'Office national des anciens combattants - La refonte du code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de guerre
Nous vous en souhaitons bonne réception et lecture. Sincères salutations.
Patricia Testé Secrétaire de la commission de défense des droits Fédération nationale André Maginot 24 bis boulevard Saint-Germain 75005 PARIS

Un rendez vous niçois incontournable !

Image
Le Président de l'association "Pour le panache", Daniel Mathieux, nous a adressé un communiqué : Bonjour,
Un rendez vous incontournable à Nice !
Une conférence dépassant la seule histoire militaire, par Mr Gilles CANDELA, professeur agrégé d’histoire et membre d’honneur de "Pour le panache".
Il est certain que son exposé aura du panache.
Daniel, Président PLP