En passant par Reuilly !

Après la réunion du CA de notre amicale de samedi dernier, au lieu de prendre à gauche le boulevard Diderot et reprendre aussitôt mon train pour la Bourgogne, je ne sais pas pourquoi mes pas m'ont dirigé à droite de ce même boulevard ! Au détour du carrefour où se trouve la caserne des sapeurs-pompiers et qui mène rue Chaligny, je me suis avancé jusqu'au 34 ! Là, j'ai pu constater que tous les travaux de démolition sont maintenant terminés et les immenses tas de gravats ont été emportés. Il ne subsiste que les majestueux bâtiments qui forment un carré autour de ce qui était le mess et la place d'armes. Les palissades ont été refaites en plus solides et hermétiques sur l'ancien mur d'enceinte, en partie démoli. J'ai néanmoins réussi à prendre quelques clichés en dessous au raz du sol. Tous les petits bâtiments au niveau de l'entrée du 34 Chaligny ont été rasés, au 71 boulevard Diderot tout ce qui était en surface du centre de tri a subit le même sort, ne subsiste semble-t-il que la rampe d'accès aux sous-sol et donc, je présume, le sous-sol !?!
Donc tout semble prêt pour la reconstruction programmée en début d'année prochaine. A suivre...

Patrice Mournetas, Sens, le 6 décembre 2016.

Commentaires

⇒ Articles les plus consultés ces 30 derniers jours.

Que sont-ils devenus ?
Georges MALAISÉ.

15 juin 2019, AGO de l'AAPAA à Paris 12°.

Retraite du combattant

Entrée de l'ex-caserne de Reuilly-Diderot

Que sont-ils devenus ? Olivier BORDAS-MORAND-DUPUCH !