Nice,
recueillement sur la promenade des anglais.

En marge de sa participation au salon de l'écrivain soldat qui s'est déroulé à Nice samedi 8 octobre, Patrice MOURNETAS, président de l'amicale de la Poste aux armées, s'est recueilli là où l'indicible a eu lieu, juste après le feu d'artifice clôturant la journée du 14 juillet dernier. Émouvants et pénibles moments s'il en est, quand on songe à cette situation qui n'aurait jamais dû arriver et surtout aux nombreuses victimes. Dans cette ville aux paysages merveilleux, la dimension du choc psychologique est intense, pas une discussion en ce week-end d'automne, sans que quelqu'un n'évoque l'événement impensable, fasse part de son témoignage, preuve s'il en est que le traumatisme est profond ! En cette fête nationale, énormément de niçois participaient aux diverses manifestations et la ballade sur la Prom' en fin de soirée est incontournable, sauf que ce jour là, le voile funeste du destin est tombé déchirant l'insouciance de cette nuit terrible, de cette ville magnifique.

PM-Sens, le 10/10/16

Commentaires

⇒ Articles les plus consultés ces 30 derniers jours.

Que sont-ils devenus ?
Georges MALAISÉ.

15 juin 2019, AGO de l'AAPAA à Paris 12°.

Retraite du combattant

Entrée de l'ex-caserne de Reuilly-Diderot

Que sont-ils devenus ? Olivier BORDAS-MORAND-DUPUCH !