Que sont-ils devenus ?
Éric MINVIELLE

18 sept. 2016

Éric Minvielle aura passé sept ans à la Poste aux armées, mais au cours de ces années riches en affectations diverses et atypiques (à l'étranger dans des pays en guerre), il aura étoffé de belle manière son parcours professionnel et son expérience acquise ; en fait, un CV dédié à son détachement sous les drapeaux dans son propre CV !
C'est en 1981, au centre de tri de Paris gare du Nord, qu'Éric Minvielle débute sa carrière postale, six années pour prendre la mesure de ses nouvelles activités et se dire qu'il y a tant à  faire à La Poste. De 1987 à 1989, il rejoint le service régional des statistiques à la direction des services ambulants à Paris gare de Lyon. Ensuite il sera guichetier au bureau de poste de Colmar Pasteur pendant un an et demi et puis ayant consulté un avis à détachement à la Défense, il décide de se porter volontaire pour le service de la Poste aux armées au ministère de la Défense. Sa candidature ayant été acceptée, c'est en juin 1991 qu'il revêt l'uniforme militaire et son grade d'assimilation  pour affectation à Paris Tri Armées (PTA) à Reuilly-Diderot dans le 12° arrondissement parisien. Fort de ses acquis, il y peaufinera ses connaissances en matière d'acheminement et de gestion du courrier. Agent polyvalent et chevronné, il sera affecté au BPM des Loges (PA02). Lors de la création du bureau postal militaire de Rambouillet (PA02 annexe 1) il aura l'insigne honneur d'en assurer l'ouverture en tant que responsable, et de le gérer de novembre 1995 à juin 1998.
Sept années entrecoupées de deux opérations extérieures (OPEX) durant lesquelles, il dû coiffer le casque du combattant :
    - Liban Sud, à Nakoura au BPM 125, six mois en 1993 en tant que guichetier confirmé toutes opérations postales et financières.
    - Ex-Yougoslavie, en Bosnie, cinq mois en tant que chef du bureau en 1995 au BPM 660 de Kakanj.
A l'issue de son détachement à la Défense, il retrouve l'opérateur originel, plus précisément l'équipe d'agents rouleurs du service général au groupement Forêt d'Yvelynes de juin 1998 à septembre 2000. Ensuite, d'octobre 2000 à mars 2003, il devient gestionnaire au service contentieux du service philatélique. D'avril 2003 à juin 2004, il occupera les fonctions de gestionnaire RH au CIGAP d'Ile de France Ouest. Puis de juin 2004 à juillet 2006, c'est au service philatélique de La Poste qu'il est gestionnaire compte-client. (C'est à cette époque que je l'avais rencontré la dernière fois, lors des journées du timbre et de l'écriture au Parc Floral de Vincennes).
De juillet 2006 à fin janvier 2012, il intègre Phil@poste, la direction industrielle, au service des prêts à poster et des timbres. Depuis cette date, le voici devenu assistant qualité au centre du service des ressources humaines (CSRH) Ile de France Ouest. Mais l'heure de la retraite n'étant pas encore annoncée, soucieux de mettre une nouvelle fois à profit ses acquis professionnels, Éric Minvielle a retrouvé une nouvelle motivation en rejoignant les services de PHILAPOSTEL (association des philatélistes et collectionneurs du personnel des groupes La Poste et Orange) le premier juin 2015 !
Le rédacteur de la revue interne "La gazette" (N°164 juin 2015) l'avais interrogé ; "Éric Minvielle, chargé d'études et d'analyse à la branche services courrier colis de la DRH Ile de France cela signifie quel job au quotidien ?
Chargé d'études et d'analyse au sein du centre de services des ressources humaines , c'est savoir extraire des fichiers des applications dédiées à la gestion et à la paie, les mettre à disposition des agents du CSRH, puis savoir analyser les différentes anomalies afin de pouvoir fiabiliser au mieux la gestion et la paie de tous les agents courrier gérés par le CSRH.
Pourquoi rejoindre la plus forte fédération d'associations locales en philatélie et collection ?
Parce que je me suis toujours intéressé à la philatélie depuis que je suis postier et l'occasion était toute trouvée d'intégrer l'association par ma candidature à ce poste ; c'est pourquoi, aussi, j'ai travaillé pendant quelques années à Phil@poste au service clients, puis à l'imprimerie des timbres à Boulazac."

C'est donc onze ans après notre dernière rencontre au salon du timbre et de l'écrit du Parc Floral de Vincennes que j'ai eu la belle surprise de retrouver Éric Minvielle, mon ancien collègue postier militaire, à la maison des associations, rue Brillat Savarin à Paris 13, pour la présentation et le lancement de l'ouvrage édité par la Fédération nationale des associations de personnel de La Poste et d'Orange pour la recherche historique (FNARH) : "1970-1990 les PTT se transforment" !
(Site FNARH : www.fnarh.com)

Gageons que nous n'attendrons pas aussi longtemps pour se retrouver à nouveau...

Photos : Cliché de présentation, au micro, Alain Gibert, président de la FNARH, au centre à sa gauche, Marcel Roulet, ancien directeur général de La Poste et ancien directeur général et président de France Télécom, à côté de lui, Paul Quilès, ancien ministre (dont celui des PTT).

PM-Sens le 18/09/2016

Soyez le 1er à laisser un commentaire

Enregistrer un commentaire

Les commentaires sont soumis à modération.