Articles

15 juin 2019, AGO de l'AAPAA à Paris 12°.

Image
Samedi 15 juin à 10h30, a eu lieu l'assemblée générale ordinaire de l'Amicale des Anciens de la Poste Aux Armées au restaurant "Le chasséen" situé au 6 rue Crozatier dans le 12ème parisien. Pour ceux arrivés en avance, ce fût l'occasion de flâner vers l'ancien site de la caserne de Reuilly-Diderot pour scruter les rares vestiges de l'ancien quartier militaire noyés d'immeubles récents en cours d'aménagement.

Nous étions 19 à s'être retrouvé, venus des quatre coins de l’hexagone (Toulouse, Orléans, Lyon, Sens, Crozon, Rougemont, Tours, Bordeaux, Paris et la banlieue). La tenue de l'AG a fortement intéressé l'assistance, qui unanimement a remercié les membres du Conseil d'administration pour leur énergie et actions à maintenir la pérennité de notre amicale. Quel plaisir ensuite, pendant l'apéro de l'amitié de converser et d'évoquer bien des souvenirs de ce temps passé à la Poste aux armées. Le banquet a suivi jusqu'à…

Entrée de l'ex-caserne de Reuilly-Diderot

Image
Au vu de l'avancée des travaux du nouvel îlot, il est maintenant assez difficile de se rendre compte que cette photo a bien été prise en face du 34 rue de Chaligny, plutôt ce qui était l'entrée "véhicules et piétons" de l'ancienne caserne de Reuilly-Diderot dans le 12ème parisien, lieu où se situait l'ancien centre de tri des armées (Mise en service en octobre 1990, inauguration premier mars 1991 - fermeture le 5 octobre 2012). Epoque où la Poste aux armées ne se doutait pas qu'elle allait devenir interarmées, ce qui semblait logique, encore moins que ses aventures postales et financières au sein des forces armées (Terre, Air, Mer) sur le sol national, mais surtout en opérations extérieures (OPEX) allaient prendre fin en 2015.
A Sens, PM, le 06/06/2019.

Napoléon à Mont-Saint-Éloi (62)

Image
"Un article paru dans le journal "L'avenir de l'Artois" le 19 avril 2019 annonce : Napoléon attendu à Mont-Saint-Éloi. Toute cette semaine, le hameau d’Écoivres à Mont-Saint-Éloi (62) va vivre au rythme des aventures napoléoniennes. En point d’orgue, samedi 20 et dimanche 21 avril, une reconstitution historique".

Daniel Mathieux, alias le Baron de la Poste impériale, était présent avec son épouse Agnès, afin de participer à ces journées mémorielles auprès de l'Empereur et de son état-major au grand complet. Des moments fantastiques  dans une ambiance de reconstitution inoubliable.

A Sens, PM, le 14 mai 2019.

Décès de Charles ROESSLER

Image
C'est avec une profonde tristesse que je vous informe du décès de notre ancien collègue et amicaliste, Charles Roessler, survenu dimanche dernier 28 avril. Il venait d'avoir 77 ans.
Il avait débuté sa carrière à La Poste, au bureau de Bischwiller, de 1967 à 1971 en tant qu'inspecteur. De son parcours professionnel à la Poste aux armées, il avait effectué une longue carrière en Allemagne, aux FFA : BPM 416 de 1971 à 1975. BPM 520 de 1981 à 1990,  BPM 507 de 1990 à 1997.
Il a été muté au BPM 701 (Polynésie française) de 1975 à 1977, au retour, il reçoit une affectation au BPM de Paris armées 01 de 1977 à 1981. Il a aussi effectué 3 détachements OPEX au Tchad dont il conservera des souvenirs inoubliables qu'il aimait à nous conter. En 1995, il a été désigné pour  quatre mois (OPEX) à Zagreb en Ex-Yougoslavie comme directeur du service de la poste aux armées. Promu au grade de Commandant, il fut directeur du centre de tri des armées (Paris Tri Interarmées) de Reuilly-Dide…

Préparation de la revue "Le huchet" 2019

Information : Notre revue, le huchet de 2019 (numéro 20), est sur ''les fonts baptismaux'' en cours d'élaboration. Traitée en un numéro spécial "implantation d'un bureau postal militaire à l'étranger", elle retrace sous la forme d'un album-photos une installation en un lieu inconnu avec toutes les surprises (bonnes et un peu moins pour certaines) de la vie au quotidien au sein d'un groupement militaire durant une OPEX.
N'hésitez pas à nous confier vos photos et commentaires afin de partager aussi vos propres missions sous l'insigne de la Poste aux armées/Interarmées.
A Sens, PM, le 23 avril 2019.

Élaboration d'un partenariat entre l'AAPAA et l'IGESA.

Image
En suivi des précédentes démarches de contact, rendez-vous avait été pris mercredi 3 avril en début d'après-midi au siège parisien de l'IGESA (30 boulevard Victor) pour élaborer les clauses d'une future convention de partenariat entre l'Amicale des Anciens de la Poste Aux Armées (AAPAA) et l'Institution de GEstion Sociale des Armées (IGESA).
Le Président, Patrice Mournetas, a rencontré Mme Mireille Fieux, Directrice régionale adjointe IGESA Ile-de-France/Nord-Est, et M. Frédéric Maillot, responsable du Pôle culture et loisirs IGESA, afin de lire et dialoguer sur les paragraphes et articles préparés de la maquette de ladite convention.
Il est à noter que ce partenariat aura principalement pour avantage de faire bénéficier nos sociétaires de l'amicale du tarif "F" sur tous les séjours en pension complète, en demi-pension et en location des catalogues vacances loisirs édités par l'IGESA. Concernant les voyages à l'étranger et partenaires extérieu…

Rendez-vous au cabinet de Mme la secrétaire d'État auprès de la ministre des armées.

Image
Ce matin premier avril, à 11h00, à Paris à l'hôtel de Brienne au ministère des armées, prise de contact avec Mme Sylvia Skoric, conseillère lien armée-Nation, mémoire et monde combattant, au cabinet de Mme la secrétaire d'État auprès de la ministre des armées, pour lui présenter brièvement le service de la Poste aux armées et notre amicale créée depuis 1967.
La rencontre avait pour but de remettre trois questions à Mme la secrétaire d'État sous la forme d'une interview et surtout d'expliquer notre condition professionnelle d'avant le 30 juin 2015 (mise en sommeil du service de la Poste interarmées), des personnels fonctionnaires de La Poste, détachés sur leur volontariat au ministère de la Défense pour emploi (grade d'assimilation et assujettis au régime de discipline des armées) au service de la Poste aux armées. Ensuite, il fallait également faire preuve de volontariat, par écrit,  afin de participer aux OPEX.

Donc, à ce titre : d'être doublement vol…