Que sont-ils devenus ? Bernard MAZANA

6 juil. 2018

Entré à La Poste le premier février 1973 au service des ambulants du Nord après avoir passé 3 ans à l'Armée dont un an et demi au Tchad.
En 1978, muté aux ambulants du Sud-ouest.
1979 à 1982 affectation pour Montauban "distribution" puis ensuite "acheminement ".
Ayant connu le service de la poste aux armées au Tchad en 1970, il postule fin 1981 pour ce service.
17 mai 1982, il est détaché au sein de la Poste aux armées à Offenburg en Allemagne (FFA), au BFH, puis quelques mois à la 2°CPM (compagnie de poste militaire) au service "auto" en tant qu'adjoint de l'adjudant Loubic.
1992, affectation pour Buhl à la 2ème CPM, adjoint à l'adjudant Loubic.
1994, mutation a PTA en jour d'abord, puis en nuit.
1997, muté a la 1°CPM en tant qu'adjudant de compagnie et adjoint à l'adjudant chef Herbaut au service "techniques et auto".
En 2000, les bureaux sont transférés a la caserne de Reuilly-Diderot suite au départ de l'adjudant chef Herbaut et il devient chef des services techniques et auto.
En 2001, muté au BPIA (bureau postal interarmées) a la base 118 de Mont de Marsan (40) jusqu'au 17 mai 2003.
De mai 2003 à août 2006, réintégration à la poste civile et affecté au bureau de La Poste "distribution" de Negrepelisse dans le Tarn et Garonne.
Le 2 août 2006, mise à la retraite et vit de ses passions : écritures de chansons et photographies entre Bruniquel et Banyuls sur mer.

Que sont-ils devenus ? Jacques DUPLAT

"Sa première affectation l’a dirigé d’emblée aux FFA à Offenbourg au bureau postal militaire (BPM) 510. De 1970 à 1971, il effectuera un séjour d’un an à Phnom Penh au Cambodge. Ensuite comme tout postier militaire qui se respecte, il a enchainé les affectations, à savoir ... Lire la suite

Samedi 30 juin 2018, réunion du CA de l’AAPAA !

2 juil. 2018

Des anciens de la Poste aux armées se sont retrouvés dans leur quartier habituel (qui n’est pas une caserne) du 12 ème arrondissement parisien, non loin de Reuilly-Diderot, en ce samedi caniculaire, mais à l’abri des murs du restaurant « Le petit champenois ». Vers 10h00, le Président de l’amicale des anciens de la poste aux armées, Patrice Mournetas, a ouvert la réunion du conseil d’administration. Ayant présenté les divers points à l’ordre du jour, il a fait remarquer que cette séance revêtait un bien triste caractère d’absence d’une personne, notre secrétaire-trésorier, Georges Malaisé, qui n’en ratait aucune, avant que la maladie ne l’emporte ce 16 mars dernier.

Un moment de recueillement a été marqué en son hommage et son souvenir, qui nous hante encore tant sa disparition fût brutale. Le Président a ensuite présenté les diverses démarches administratives entreprises en conséquence, il a vivement remercié Frédéric Pontieu qui a accepté le poste de secrétaire et Henri Sarrazanas qui a accepté celui de trésorier. Le bureau de notre amicale se retrouve ainsi en ordre de marche. Autre points abordés, les dossiers montés en fin d’année dernière concernant l’obligation d’inscription au « Dépôt légal » pour la parution de notre revue et la demande d’un numéro de SIRET/SIREN afin de pouvoir échanger avec les instances administratives. Egalement, les fonctions « de conseil ou d’orientation » (dans la mesure de nos connaissances) prodigués par nos soins à nos collègues n’ayant pas effectué les demandes de carte du Combattant ou divers autres recours liées du temps de leur détachement au service de la Poste aux armées.

Temps fort, s’il en est, Henri Sarrazanas récipiendaire de la médaille de bonze des PTT juste avant de partir en retraite en début d’année, et qui ne l’avait pas reçu officiellement, a demandé au président (lui-même détenteur de cette distinction) de la lui remettre. Autre moment fort, l’arrivée de Patrick Frenoy, ancien soldat (VSL) au BPM 125 au Liban en 1980, à l’époque où Jean-Bernard Loubic effectuait un séjour. Une amitié sans faille s’est nouée depuis. Soyez assuré qu’après évocation de nombreux souvenirs, Patrick a promis de rejoindre notre amicale en tant que nouveau membre !

Au fil du temps qui passait, d’anciens collègues nous ont rejoints et nous étions dix (Jean-Claude Cussiny, Jean-Bernard Loubic, Michel Tixier, Mireille Fieux, Jacky Dupuis, Frédéric Pontieu, André Hervé, Henri Sarrazanas, Patrick Frenoy et Patrice Mournetas) à partager un vrai moment de convivialité, voire de pure amitié autour de la table pour déguster un copieux repas !

A Sens, PM, le 02 juillet 2018.

Assemblée générale de l’ANOPEX 2018

28 juin 2018

C’est à Chaumont en Vexin (du côté de Gisors - 27) que s’est tenue le 25 juin dernier l’assemblée générale 2018 de l’ANOPEX au domaine de REBETZ. Sollicité en tant que vérificateur aux comptes, Patrice Mournetas, Président de l’Amicale des Anciens de la Poste Aux Armées s’y trouvait aussi pour signer officiellement la convention d’amitié et de partenariat avec l’Association Nationale des participants aux Opérations Extérieures. Le Président de l’ANOPEX, Jean-Pierre Pakula, s’est félicité de cette démarche qui scelle ainsi la constante présence des personnels de la Poste aux armées- interarmées lors des OPEX (ou TOE après la deuxième guerre mondiale) jusqu’à la mise en sommeil de ce service en 2015.

C’est ce qui fût fait à mi-séance avant l’intervention de Mme Rose-Marie Antoine, Directrice générale de l’ONAC-VG (Cf. photo). Ensuite en clôture de l’AG, Mme Geneviève Darrieussecq secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées à prononcé un discours sur la pelouse centrale du site. Une cérémonie suivie de dépôts de gerbes eu lieu au monument aux morts de Chaumont en Vexin. Ce fût aussi l’occasion de rencontrer beaucoup d’anciens militaires et, avec certains, de pouvoir converser sur des OPEX communes, et de raviver ainsi bien des souvenirs ! Lors du transfert en bus (Cf. photo), j’ai revu M. Yvan Glasel, ancien directeur de la France Mutualiste (2005/2017).

Sens, PM, le 29 juin 2018.

Marche pour la Paix 2018.

Dans le cadre du 70 ème anniversaire des opérations de maintien de la Paix, l’Association Internationale des Soldats de la Paix (AISP) et la Fédération Nationale des Anciens des Missions Extérieures (FNAME-OPEX), ont organisé « la marche pour la Paix ».

Cette marche qui a débuté du siège des Nations Unies de Genève et qui s’est terminée le 23 juin à Paris au siège de l’UNESCO, aura eu comme objectif de transmettre le message de Paix de l’ONU à travers les différentes communes françaises traversées par le marcheur Jérôme Samuel. Elle se veut un soutien aux soldats engagés en missions extérieures et un hommage de ceux qui ont perdu leur vie pour préserver la Paix dans le monde.

Pour plus de renseignement, vous pouvez encore consulter les sites Internet respectifs des deux associations et consulter le dossier de presse correspondant à :
http://www.aisp.fr/wp-content/uploads/2018/05/Marche-pour-la-Paix-dossier-presse.pdf

Dans son parcours, cette marche pour la Paix, en provenance de Cerisiers (89), est passée à Sens le dimanche 17 juin avec une arrivée vers 17h00, place Drapes devant le parvis de la mairie. Le marcheur et ses accompagnateurs ont été accueillis par le président du comité d’entente des associations d’anciens combattants du sénonais, Patrice Mournetas (casque bleu au Liban en 1985, en Croatie en 1995 et au Cambodge en 1992/93), entouré d’une quinzaine d’adhérents : « Cet exploit sportif de solidarité et de Paix mérite un accompagnement et, dans la mesure des possibilités de chacun, par notre présence, témoigner de notre soutien à la préservation de la Paix et du respect des droits de l’Homme et de l’humanité ».
Lundi 18 juin, le marcheur s’est ensuite dirigé vers son étape suivante : Villeneuve-la-Guyard (89).

A Sens, PM, le 28 juin 2018.

La Poste aux armées d'Empire à Maisons-Laffitte le 6 mai 2018.

29 mai 2018

Surprise et symbole : Quand un ancien rencontre un très ancien !
En fait, deux anciens collègues de la même génération et amis de la Poste aux armées contemporaine qui se sont rencontrés en Allemagne aux FFA dans les années 80 et qui se retrouvent à Maisons-Laffitte en ce dimanche 6 mai 2018, l'un, Daniel Mathieux, pour célébrer et commémorer les journées napoléoniennes, l'autre, André Hervé, pour y assister... en voisin.

Daniel Mathieux en reconstituteur averti et passionné nous explique que : "La Poste aux Armées est désormais connue et reconnue dans toutes les manifestations multi-époques auxquelles je participe". Affirmation d'autant plus vraie que vérifiable, rendez-vous sur le site dédié "Pour le panache", pour chaque époque, le postier militaire est présent !

Belle constance, beaux uniformes, beaucoup de voyages et un réseau qui s'étoffe à chaque sortie.

Sens, PM le 29/05/18.

Que sont-ils devenus ? André HERVÉ

"André Hervé a fait acte de volontariat pour le service de la Poste aux armées en 1975 et après un intermède d'une année à l'INCA d'Evry (91) car ayant réussi le concours d'inspecteur, il reviendra à la Poste aux armées en tant ... Lire la suite

Rencontre de PLP avec l’AAPAA

"Mettant à profit le passage à Nice pour participer au salon du soldat écrivain qui s’est déroulé le samedi 14 octobre, le dimanche a été l’occasion de rencontrer des sociétaires de l’association « Pour le Panache » dont ... Lire la suite